Je ferai partie d’une prochaine exposition à Rome en janvier 2019, sur un thème, que j’apprécie particulièrement, les ombres (Shadows)  :

Shadows exhibition by LoosenArt

 

Cette exposition est organisée par la galerie LoosenArt, à Rome. Je suis déçu de ne pas pouvoir m’y rendre, mais bon, du moment que ma photo y est… En parlant de la photo, Long Legs est (de nouveau !) l’élue.

L’Italie est déjà le 4e pays où je participe à une exposition, je me demande quel sera le 5e…

Toujours essayer quelque chose de nouveau était le titre d’un de mes articles il y a quelques années. Je reste fidèle à mes mots avec un peu de changement en ce moment !

J’ai toujours été un grand amateur de sport automobile. Depuis mon enfance j’ai toujours suivi toutes les courses qui passaient à la télé. Et avec les facilités d’aujourd’hui, c’est un festival mécanique chaque week-end (au grand dam de ma moitié !). Alors pourquoi ne pas rassembler ma « vieille » passion pour le sport automobile avec mon amour « récent » pour la photographie ?

C’est ce que je vais faire en 2019. Durant mes 11 ans en Roumanie, ça a été mission impossible tant les sports mécaniques y sont marginaux. Mais ici, en France, c’est déjà quelque chose de bien plus accessible. Je suis déjà devenu le photographe officiel d’une piste de karting locale. Un premier pas vers, je l’espère, des choses encore plus grandes !

Tout ceci ne signifie pas que j’arrête de photographier le paysage urbain. Au contraire, avec un perspective plus fraîche, je ne peux que gagner en créativité. J’ai même commencé à faire des photos de rue en couleur ces derniers temps, c’est dire !

En attendant, si vous aimez come moi les photos de sport automobile, jetez donc un oeil sur Instagram à @pierrepichotmotorsport. Et n’oubliez pas de vous abonner 😉

The Runner. Orléans, France, 2018.

Le coureur. Orléans, France, 2018. Obtenir un tirage d’art !

C’est sur un petit chemin de quelques centimètres de large, au-dessus des eaux de la Loire et du Canal d’Orléans, que cet homme a choisi de faire sa course quotidienne. On peut dire qu’il y a pire pour faire du sport !

Obtenir un tirage d’art!

Cette photo vous plait ? Pourquoi ne pas obtenir un tirage d’art original et signé en édition limitée ?

More about The Runner

Il est important pour moi de partager un maximum d’informations sur les photos que je prends. Voici donc les informations EXIF pour cette photo :

  • Camera : Canon 6D
  • Ouverture : ƒ/2.8
  • Focale : 70mm
  • Durée d’ouverture : 1/1600s
  • ISO : 100
  • Copyright: Pierre Pichot 2018, tous droits réservés

C’était génial ! Je dois avouer que j’ai eu un peu peur. Nous nous sommes rendus compte avec les organisateurs de l’Institut Français de Cluj-Napoca que le 28 juin, le même jour que le vernissage de mon exposition Histoire Urbaines, au même moment même, se déroulait le vernissage de l’exposition World Press Photo 2018, à quelques pas seulement ! Ca faisait un peu de compétition… Il était de toute façon trop tard pour changer la date du vernissage, , alors on y est allés en espérant que d’autres que mes amis allaient venir 🙂

Et bien près de 150 personnes sont venues le premier soir ! Pour une exposition de petite taille, sur un segment de niche avec une telle compétition, c’est plutôt un bel accomplissement !

Le lieu en lui-même, une cave avec ses pierres et ses briques visibles, ses tuyaux apparents, est en totale harmonie avec le style urbain de mes photos. Je n’aurais pu espérer un meilleur endroit. L’ambiance était mise, tous ces gens sont venus et on, je l’espère, passé un agréable moment.

Ce vernissage a aussi été une expérience sociale des plus enrichissantes pour moi. Rencontrer tous ces gens intéressés par mon travail ne m’était jamais arrivé auparavant. J’ai bien sûr participé à plusieurs expositions collectives, mais en solo, c’est tout autre chose. Ca a vraiment été un bonheur de discuter de mes photos, de ma manière de voir les choses, de mon interprétation, de leur interprétation.

J’ai aussi eu une révélation le jour avant le vernissage, alors que j’installais les photos. Alors que je documente ce qui se passe autour de moi, d’une certaine manière je me documente aussi moi-même. Pour chacune des 31 photos exposées je peux dire quand elles ont été prises, à quel endroit, dans quelles conditions, quels étaient les contraintes de prise de vue, mais encore plus important, quel était mon état d’esprit, où en étais-je dans ma vie à ce moment précis. Et ceci même pour des photos prises il y a des années de cela. C’est une chose à laquelle je n’ai jamais pensée, mais ce qui est certains c’est que cela me motive encore plus à continuer ce merveilleux chemin qu’est la photographie !

Je voudrais remercier Xavier Leroux, directeur de l’Institut Français de Cluj-Napoca, pour son accueil chaleureux, Raluca Mateiu et son équipe pour l’organisation sans faille, et Robert Fejer pour les photos du vernissage. Et bien sûr, tous ceux et toutes celles qui sont venus et ont participer à faire de ce vernissage le meilleur que je pouvais espérer !

Etes-vous allés à l’exposition ? Vous a-t’elle plu ? Dites-moi tout dans les commentaires !

Et au fait, toutes les photos de l’exposition sont disponibles à la vente en édition limitée et signée, avec certificat d’authenticité. Utilisez le code EXPOCJ20 pour avoir 20% de réduction dans mon magasin en ligne ou contactez-moi directement !

C’est parti ! Je suis enchanter d’annoncer ma toute première exposition solo, Histoires urbaines !

Histoires urbaines - Povesti urbane

Bien qu’ayant déjà participé à quelques expos de groupe, et même de très prestigieuses, c’est bien évidemment quelque chose d’autre d’organiser sa propre exposition. Une trentaine de mes meilleures photos de rue seront exposées. Certaines peuvent déjà être appréciées dans mon portfolio Photos de rue, mais aussi quelques originales pas encore publiées par ici.

J’aime beaucoup le fait que cette exposition se passe à Cluj-Napoca (Roumanie). C’est là que tout a commencé, où j’ai pris mon appareil photo pour la première fois et ai commencé à parcourir les rues de la ville. Ca me semble tout à fait normal d’y présenter ma toute première exposition… en attendant d’autres destinations 😉

L’exposition aura lieu à l’Institut Français de Cluj, dans la Cave, leur salle d’exposition dédiée aux arts… dans une cave ! Donc si vous passez par Cluj-Napoca entre le 28 juin et le 20 juillet 2018, ne manquez pas l’événement culturel de l’année !

Et je serai sur place le 28 juin, alors je vous attends là-bas !