Archive de mot-clé pour : cluj-napoca

Articles

Quelques minutes seulement pour se perdre dans le quartier Marasti de Cluj-Napoca, Roumanie, durant une soirée hivernale sous le brouillard. Je voulais faire une surprise à quelques amis en les visitant sans prévenir mais, du fait du brouillard, mon avion a été redirigé vers Sibiu, et le temps libre a disparu. Je n’ai eu que quelques minutes pour faire ces photos, et il a déjà fallu repartir… Heureusement pour moi, le brouillard a vraiment donné du cachet à cette soirée, qui n’a du coup pas été totalement perdue…

 

Cluj-Napoca, Romania, 2019 Lire la suite

C’est parti ! Je suis enchanter d’annoncer ma toute première exposition solo, Histoires urbaines !

Histoires urbaines - Povesti urbane

Bien qu’ayant déjà participé à quelques expos de groupe, et même de très prestigieuses, c’est bien évidemment quelque chose d’autre d’organiser sa propre exposition. Une trentaine de mes meilleures photos de rue seront exposées. Certaines peuvent déjà être appréciées dans mon portfolio Photos de rue, mais aussi quelques originales pas encore publiées par ici.

J’aime beaucoup le fait que cette exposition se passe à Cluj-Napoca (Roumanie). C’est là que tout a commencé, où j’ai pris mon appareil photo pour la première fois et ai commencé à parcourir les rues de la ville. Ca me semble tout à fait normal d’y présenter ma toute première exposition… en attendant d’autres destinations 😉

L’exposition aura lieu à l’Institut Français de Cluj, dans la Cave, leur salle d’exposition dédiée aux arts… dans une cave ! Donc si vous passez par Cluj-Napoca entre le 28 juin et le 20 juillet 2018, ne manquez pas l’événement culturel de l’année !

Et je serai sur place le 28 juin, alors je vous attends là-bas !

Marché aux puces d’Oser


A Cluj-Napoca, Roumanie, le samedi matin rime avec marché aux puces. Hiver ou été, froid glaçant ou chaleur étouffante, des milliers de roumains parcourent chaque samedi matin le marché aux puces d’Oser. Durant l’époque communiste, Oser était l’endroit où l’on pouvait se procurer des biens importés de Turgie ou de Yougoslavie. Jeans, baskets ou parfums s’y échangeaient, ainsi que d’autres biens issus du marché noir, contrebande de ci de là. Tout ceci devint un respactable marché aux puces quelques années après la chute du régime communiste.

La première chose que l’on voit, ou plutôt, sent, en arrivant est… la nourriture.

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

En attendant sa portion de mitiei. Les mititei, ou mici, sont de petits rouleaux de viande de porc, boeuf et/ou mouon assaisonnées et grillés au barbecue. A goûter obligatoirement lors d’un voyage en Roumanie !

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Mititei de Someseni. Découvrez leur goût unique !

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Des stands de mititei, les uns après les autres…

Oser couvre une surface de 37000 m2. Bien assez pour que les centaines d’exposants étalent leurs biens à vendre. Et croyez-moi, il y a beaucoup à vendre ! Vêtements neufs ou d’occasion, appareils électroniques, outillage, pneus, jouets, vélos, accessoires de cuisine… la liste est encore longue ! Vous cherchez quelque chose ? Vous l’y trouverez certainement.

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Un peu de recherche est parfois nécessaire…

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Préparations pour l’hiver !

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Il a tout, ou presque…

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

De vieux appareils photos argentiques, hélas souvent en mauvais état.

Jusqu’en 2016 le marché aux puces avait lieu sur un terrain ouvert. La mairie de Cluj-Napoca a commencé à construire un gigantesque plancher en béton afin d’éviter de marcher dans la boue lorsque le temps n’est guère clément, ainsi que des halles. On se retrouve parfois avec des scènes assez cocasses durant les travaux.

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Utilisons les nouvelles fondations.

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Il faut parfois être un peu acrobate…

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Vêtements d’occasion près de tracteurs et matériaux de construction.

Le marché aux puces d’Oser est une expérience sociale intéressante. Chaque classe sociale de Roumanie y est représentée. Du fermier sans le sous tentant de vendre sa production sur le trottoir devant le marché, jusqu’aux plus riches paradant dans leurs voitures de luxe, toute l’échelle sociale du pays est là, chaque samedi matin.

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

On vient en groupe à Oser. C’est la tradition.

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Pas sûr qu’elles vont beaucoup vendre comme cela.

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

La pose sexy.

Oser flea market. Cluj-Napoca, Romania, 2016.

Et parfois, les photographes se prennent en photo dans des écrans de TV…

Le marché aux puces d’Oser devient lentement mais surement un anachronisme à Cluj-Napoca. La ville devient de plus en plus moderne, mais ce marché malgré ses évolutions reste un souvenir de temps maintenant passés. Les travaux d’infrastructure en cours vont surement aider à transitionner vers quelque chose de plus en accord avec son temps. Mais il va falloir plus qu’un changement cosmétique pour cela. Oser est Oser, avec ses codes et ses traditions. C’est aussi ce qui fait que j’adorais y aller. Je pense que cela ne changera jamais, et ce n’est pas forcément une mauvaise chose.

Toutes les photos de ce reportage sont disponibles en tirages d’art originaux et signés, en édition limitée. Contactez-moi pour plus d’informations !

Items portfolio

Pendant ce temps sur Instagram